Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : D.A.L - Bordeaux
  • D.A.L - Bordeaux
  • : Droit Au Logement pour toutes et tous !
  • Contact

Contacter le D.A.L33 ?

Le D.A.L33 se réunit tous les lundis
19h30
Place St Michel
Ou 8 rue de La Course
à Bordeaux

dal33gironde@gmail.com
06 95 43 53 23

Et sur facebook :
klik !

Recherche

Actu du D.A.L33

REQUISITION GO !
Chassez les immeubles vides et
capturez-les au mail suivant :

requisition33@gmail.com

Infos : klik !

/ / /

 


http://la-feuille-de-chou.fr/wp-content/photos/P10303254.jpg
Transmis depuis le site national

La charte du D.A.L

PREAMBULE

Le droit au logement établi dans les conventions internationales ratifiées par la France et le préambule de la Loi du 31 Mai 1990 pour le logement des plus défavorisés, ne sont toujours pas concrétisés dans les faits en France et dans la majorité des pays industrialisés.

Bien que non formellement inscrit dans la constitution Française, le droit au logement est un droit fondamental, constitutif d’un véritable droit constitutionnel. La crise du logement aggravée par la crise de l’emploi et les inégalités sociales produit l’exclusion massive de millions de foyers, en particulier dans les centres des grandes villes du fait de la rénovation urbaine, de la disparition de l’habitat populaire accessible aux bas revenus, des politiques sélectives d’accès au logement social et du désengagement financier de l’État dans ce domaine.

Paradoxalement, la France n’a jamais eu dans son histoire autant de logements inoccupés, autant de richesses et autant de capacité à construire des logements de bonne qualité. Des Lois prévues dans les cas de crise du logement restent inappliquées malgré l’urgence de la situation, en particulier la Loi de réquisition sur les logements vacants. Les priorités budgétaires de l’Etat sont orientées vers la relance du logement locatif privé et l’accession à la propriété soumises aux seules lois du marché, loin des nécessités premières des personnes en difficulté. Les mises en œuvre de politiques pour loger les bas revenus ont souvent été précédées de mouvements sociaux revendicatifs et organisés de mal-logés et de sans-logis.

Ainsi, dès 1945 les mouvements familiaux ont organisés dans l’ensemble de la France des actions collectives d’occupation de logements vacants et revendiqués l’application de la loi sur les attributions d’office dite « loi de réquisition ». Ce vaste mouvement, amplifié en 1954 par l’appel de l’Abbé Pierre, avait contraint les pouvoirs publics à appliquer la réquisition puis à lancer une politique de construction pour loger les bas revenus.

Depuis 1986, des luttes de mal-logés et de sans logis ont vu le jour à Paris.

En Octobre 1990, est créée l’Association « Droit au Logement », appelée dans la charte « DAL Fondateur », domiciliée 8 rue des Francs-Bourgeois Paris 3ème, qui a lancé en France la lutte des mal-logés et des sans logis, et créé « Droit Devant ! » et le « Comité des Sans Logis ».

En Janvier 1998, les trente comités DAL existants à travers la France se sont fédérés au sein de « DAL Fédération. »

Lire la suite :
http://droitaulogement.org/la-charte-du-dal/

 

Retour à la page d'accueil

 


Partager cette page

Repost 0
Publié par