Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : D.A.L - Bordeaux
  • D.A.L - Bordeaux
  • : Droit Au Logement pour toutes et tous !
  • Contact

Contacter le D.A.L33 ?

Le D.A.L33 se réunit tous les lundis
19h30
Place St Michel
Ou 8 rue de La Course
à Bordeaux

dal33gironde@gmail.com
06 95 43 53 23

Et sur facebook :
klik !

Recherche

Actu du D.A.L33

REQUISITION GO !
Chassez les immeubles vides et
capturez-les au mail suivant :

requisition33@gmail.com

Infos : klik !

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 05:13


http://md0.libe.com/photo/425135/?modified_at=1337672646
Depuis Le Mantois et Partout ailleurs

Le 30 décembre 2012

A Bordeaux, Duflot fait donner la police ... Du moins, le préfet, haut fonctionnaire du gouvernement dont Cécile Duflot est ministre chargé du logement

Dans la nuit du 18 au 19 décembre 2012, le DAL 33 a réquisitionné l’ancien hôtel des impôts de Bordeaux, 13 rue Thiac, un bâtiment public, magnifique, inoccupé depuis des  années et plus que salubre.

Le 22 décembre, toc toc, c'est la police. Et les occupants (une cinquantaine) de dire que le bâtiment était habité "pour répondre aux vœux de la ministre du logement de réquisitionner des bâtiments publics en bon état pour y loger  des personnes et des familles qui en ont besoin."

De fait, une cuisine et des lits étaient installés, il y avait même l’eau et l’électricité.

Cette action de médiatisation était prévue non violente, festive, artistique, militante.

"Je ne veux pas le savoir", a réagi le commissaire, "il y a eu effraction et je vous prends en flagrant délit", avant d'envoyer ses troupes à l'assaut.

Et comme les occupants ont tenté de refermer la porte, les lacrymo et les coups de la police ont plu, plus drus que de la grêle sur des vendanges en Bordelais.

Ensuite, une splendide bâtiment vide a recouvré son calme bourgeois dans le pays républicain qui manque de logements grave.

Elle n'est pas belle la vie à Bordeaux et sans doute partout ailleurs en France ?

"Allo, Cécile, tu veux toujours recenser les bâtiments inoccupés des administrations ? Cela tombe bien, il y en a un 13 rue Thiac à Bordeaux. Mais fais gaffe si d'aventure tu le réquisitionnes, on pourrait t'envoyer les flics et tout le tintouin qui va avec. Et ça serait con, ma foi."

Source :
http://le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com/article-a-bordeaux-duflot-fait-donner-la-police-113879505.html

Repost 0
Publié par Droit Au Logement - Bordeaux - dans Infos Locales
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 16:52


http://www.opa33.org/IMG/arton137.jpg
Communiqué du Droit Au Logement (D.A.L33) & du collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33)

Bordeaux - DU CHANGEMENT POUR LES RROMS : C'EST PIRE !    
                           
Bordeaux, le 15 octobre 2012                         

Après un été riche d'évacuations fortes partout en France, Bordeaux se met au diapason de l'ordinaire chasse aux Rroms.

Ce qui est ordinaire devient vite banal, ainsi un autodafé de pauvres frusques entra récemment dans les mœurs, à Marseille.

Le 10 octobre, une famille de 7 personnes dont 5 jeunes enfants a été expulsée d'un squat rive droite sans  autre forme de procédure.

La maison, qu'elle habitait depuis 3 jours et laissée à l'abandon depuis longtemps, appartient à la C.U.B.

Un jour elle sera démolie, un jour... Un jour comme un autre sûrement.

En l'absence de ses précaires occupants, des employés de la municipalité ont fait intrusion dans le domicile qu'ils avaient élu et se sont emparés de leurs affaires.

Puis ils ont cadenassé la porte.

Matelas, couvertures, vêtements, vite jetés dans un véhicule du « service de la propreté », furent expédiés vers l'incinérateur  le plus proche.

Vite fait, bien fait. En loucedé.

Au retour de la famille, un comité d'accueil fort de 3 voitures de police, d'un représentant de la  C.U.B, plus un de la mairie,  plus un médiateur, l'attendait de pied ferme.

Toute possibilité de réinstallation leur fut refusée, bien-sûr.

La maison condamnée aux parpaings retourna à sa vacuité initiale et la famille retourna à la rue.

Elle y demeure toujours.

Le DAL 33 (Droit Au Logement) et le C.L.A.P 33 (collectif Contre Les Abus Policiers) dénoncent l'illégalité de cette expulsion expresse, pratiquée sans décision judiciaire, et la destruction sauvage des affaires de ces sans-toit.

Une couverture peut devenir un moyen de survie, surtout quand on a que celle-là. Chassés de partout, ils finiront bien par disparaître ces Rroms, de notre si belle ville, NON ?.

Sans Valls hésitation, le nettoyage se poursuit à pas de guéant. Pas d'expulsions sans relogements !
 
Le DAL 33 (Droit Au Logement) et le C.L.A.P 33 (collectif Contre Les Abus Policiers)

dal33gironde@gmail.com
http://dal33.over-blog.com/article-bordeaux-pas-de-changement-pour-les-rroms-c-est-pire-111291756.html

collectif.clap33@gmail.com
http://clap33.over-blog.com/article-bordeaux-du-changement-pour-les-rroms-c-est-pire-111304165.html

Repost 0
Publié par Droit Au Logement - Bordeaux - dans Infos Locales
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 20:11

 

ocup symb incite

Le DAL Bordeaux a réquisitionné, samedi 2 juin, de 14h à 19h, un bâtiment appartenant à InCité, en plein centre ville de Bordeaux. Cette action s'est parfaitement déroulée. Elle a permis de distribuer 1400 tracts ; de nombreux contacts mails et téléphone ont été pris ; une cinquantaine de personnes sont restées longuement durant l'action ; celle-ci avait été organisée par une vingtaine de personnes bien impliquées. Les retours dans les médias ont été nombreux : - France 3 Aquitaine, samedi 2 au soir, a ouvert son journal local sur l'action (cf vidéo ci-dessous) - France Bleue Gironde a ouvert son journal du dimanche 3 juin, 9h, sur une assez longue et très percutante interview d'une des membre du DAL - Sud Ouest a consacré 2 articles à l'action, le 2ème étant une sorte de droit de réponse d'Incité : http://www.sudouest.fr/2012/06/03/un-immeuble-vacant-investi-par-le-dal-732501-2 780.php http://www.sudouest.fr/2012/06/04/in-cite-promet-une-operation-exemplaire-733033 -706.php

 

 

Repost 0
Publié par Droit Au Logement - Bordeaux - dans Infos Locales
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 16:02

 

http://www.sudouest.fr/images/2012/01/26/illustration-laurent-theillet_641422_460x306.jpg
Transmis par Ysa, le 26 janvier 2012

La vingtaine de personnes vivaient dans des conditions sanitaires et de sécurité lamentables

Les forces de l'ordre sont intervenues tôt ce matin rue de la Faïencerie dans le quartier de Bacalan à Bordeaux pour évacuer une vingtaine de ressortissants bulgares qui squattaient un immeuble appartenant à un particulier.

L'opération menée par le service de sécurité et de proximité de la Direction départementale de la sécurité publique avec le soutien d'une demie compagnie de CRS s'est déroulée sans incident. La Police aux frontières a procédé à des vérifications d'identité pour s'assurer de la situation de ces familles de roms sur le territoire.

Les forces de l'ordre ont agi suite à une décision de justice du tribunal de grande instance de Bordeaux ordonnant aux squatteurs, qui vivaient dans des conditions sanitaires et de sécurité lamentables, de quitter les lieux avant le 2 février.

Source :
http://www.sudouest.fr/2012/01/26/bordeaux-des-ressortissants-bulgares-evacues-d-un-squat-616199-2780.php#xtor=RSS-10521769

Repost 0
Publié par Droit Au Logement - Bordeaux - dans Infos Locales
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 16:19


http://www.opa33.org/IMG/arton49.jpg?1326607751
Transmis par L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre

Le 23 janvier 2012

Yep !

Il y a des morts qui ne peuvent entrer dans l’oubli, qui nous rattrapent, ponctuellement, et nous obligent aux souvenirs.

Pourtant, de Frédo, nous ne pourrions presque rien vous dire.

Ni le son de sa voix, ni la couleur de ses yeux, ni même sa démarche.

Presque rien...

En 2009, un sale matin - encore ! - de décembre, nous avons appris avec rage qu’il venait de mourir de froid, sous des cartons, à quelques mètres de la si chic mairie bordelaise.

Cette rage-là - qui nous perlait depuis longtemps à la lèvre - ne nous a pas quittés et nous l’entretenons, face à l’obscénité de ce monde, face aux maisons fermées quand nos frères et soeurs, quand des enfants dorment à la rue !

Quand ils y crèvent !

Oh ! Si seulement en plus de la rage, nous pouvions montrer les crocs !


« Le blues de Fredo » - Improvisation
Vendredi 16 décembre 2011 - Noël Solidaire - Salle Delteil - Bègles

****
O.P.A à Frédo, mort de froid à Bordeaux le 15 décembre 2009

Frédo, mon frérot, c’est rien de le dire, ce monde là marche sur la tête et s’entête à nous tenir loin les uns des autres.

Ce mardi là, ton corps mort de froid s’en est allé et ton âme, si elle nous veille, sait bien que pour l’instant, rien n’a changé. Ici bas, les esclaves que nous sommes courbent l’échine et dans ce décembre avançant à pas de loup, nous courrons nous réfugier dans nos maisons. Et que pouvons nous faire ?

Oh Frédo ! Mon frangin, tu sais bien, c’est pas nous les méchants qui plantons des épines, qui semons la discorde au lieu de grains de blé ; c’est pas nous qui décidons, nous on essaie juste de passer le temps qu’il nous reste et rabougrissant nos gestes, nous n’osons plus.

Pourtant, les lendemains chantent dans nos mémoires à fleur de peau, pourtant la moisson à cueillir pour chacun de nous et plus jamais la soif, la faim, le froid, plus jamais de raccourcis pour la faucheuse.

Frédo, mon frérot, je le sais au fond de moi, le rêve est bien vivant et je le cherche pour le chérir, pour les enfants de l’avenir, pour ton corps raide sur ce carton, pour ton âme qui nous veille.

Cœur vaillant, combattant, ton nom-médaille au revers de nos vestes, nous retrouverons le goût de nos êtres, dans chacun de nous un ami, dans chaque regard, chaque geste, l’amour au milieu de tout, l’amour au milieu de nous, l’amour au milieu.

Frédo, mon frérot, c’est rien de le dire, ce monde là marche sur la tête et s’entête à nous tenir loin les uns des autres.

m. pour L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre - O.P.A

Source :
http://www.opa33.org/le-blues-de-fredo.html

 

Repost 0
Publié par Droit Au Logement - Bordeaux - dans Infos Locales