Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : D.A.L - Bordeaux
  • D.A.L - Bordeaux
  • : Droit Au Logement pour toutes et tous !
  • Contact

Contacter le D.A.L33 ?

Le D.A.L33 se réunit tous les lundis
19h30
Place St Michel
Ou 8 rue de La Course
à Bordeaux

dal33gironde@gmail.com
06 95 43 53 23

Et sur facebook :
klik !

Recherche

Actu du D.A.L33

REQUISITION GO !
Chassez les immeubles vides et
capturez-les au mail suivant :

requisition33@gmail.com

Infos : klik !

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 19:54

enfants squat

 

Le squat pour demandeurs d'asile (personnes ayant fuit la persécution dans leur pays d'origine) a été réquisitionné en mai 2011 par le DAL33 et le RESF33. Le but était de ne pas recommencer l'expérience de la place André Meunier ou de nombreuses familles en demande d'asile ont campé de juillet à novembre 2010 dans des conditions matérielles inhumaines. Rappelons que depuis octobre 2009, la préfecture de Gironde a perdu plusieurs dizaines de procès pour de ne pas avoir assuré son devoir d'héberger des étrangers suite au dépôt de leur demande d'asile.

Le squat a été occupé à partir de juillet 2010. A ce jour, 59 personnes l'ont habité à long terme soit 16 familles et trois « isolés ». On compte au total 34 adultes et 25 mineurs.

Outre le fait d'être logé, parmi les nettes améliorations que nous avons remarqué chez les usagers, nous pouvons citer :

  • une transformation de la santé des familles qui avaient vécu un certain temps à la rue

  • une transformation de la santé morale des enfants

  • la scolarisation des enfants

  • l'amélioration du suivi médical

  • une relative entente entre des familles de nationalités et religions différentes

  • une bien meilleure orientation vers l'aide alimentaire, sanitaire, matérielle, … par le biais des intervenants ou des habitants

  • une nette amélioration des logements par la prise en charge en grande partie des travaux par les familles

  • l'électricité mise en place fin septembre qui fait du squat un lieu confortable

  • 58% des personnes étant passées par le squat ont pu ensuite trouver une solution d'hébergement stable et légale. Ce cheminement aurait été extrêmement difficile autrement.

  • et surtout le suivi par les intervenants permanents et ponctuels a permis de régulariser la situation administrative d'une grande partie des habitants

    • 6 familles déboutées du droit d'asile ont pu être régularisées étranger malade.

    • 2 familles sous procédure Dublin (menacées d'expulsion vers un autre pays de l'Union Européenne pour s'y voir refuser à coup sur la demande d'asile) ont pu passer sous procédure conventionnelle de demande d'asile.

 

Les familles qui continuent à habiter le squat peuvent vivre aujourd'hui avec une relative autonomie. Rappelons qu'elles sont toujours menacées d'expulsion depuis cette année suite à un procès engagé par le propriétaire.

 

Pour le RESF33 et le DAL33. Le 12 février 2012

Révision le 1 juin 2012

Partager cet article

Repost 0
Publié par Droit Au Logement - Bordeaux - dans Analyse-Doc-Vidéo