Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : D.A.L - Bordeaux
  • D.A.L - Bordeaux
  • : Droit Au Logement pour toutes et tous !
  • Contact

Contacter le D.A.L33 ?

Le D.A.L33 se réunit tous les lundis
19h30
Place St Michel
Ou 8 rue de La Course
à Bordeaux

dal33gironde@gmail.com
06 95 43 53 23

Et sur facebook :
klik !

Recherche

Actu du D.A.L33

REQUISITION GO !
Chassez les immeubles vides et
capturez-les au mail suivant :

requisition33@gmail.com

Infos : klik !

15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 12:22
[Paris] Nuit Solidaire - Pour les Sans A, avec les Sans A

Depuis Sans A le 14 février 2015

Dans la nuit de jeudi à vendredi a eu lieu la troisième édition de la « Nuit Solidaire » à l’appel du collectif des 33 Associations Unies regroupant les plus grandes organisations luttant contre le mal-logement et l’exclusion. De nombreuses personnes Sans A étaient présentes pour témoigner de leurs souffrances , « mettre les Français devant les réalités », et « éveiller le monde » .

L’atmosphère qui règne sur la Place de la République est sereine, des Sans A jouent de la musique, certains font des acrobaties et jonglent. Un Sans A s’avance pour parler de sa popularité sur Facebook: c’est un troubadour, il accoste les passants pour leur montrer ses exploits musicaux.

Les institutionnels sont présents : Médecins du Monde, ATD Quart Monde, et la Fondation Abbé Pierre, qui récemment a dévoilé son rapport annuel pour dénoncer l’exclusion et le mal-logement en France.

Ce grand événement permet de démontrer les réalités, de casser les préjugés et de fédérer l’opinion publique autour de ces grandes causes.

« Les Français ne sont pas égoïstes ni repliés sur eux-mêmes. Le monde extérieur les intéressent, ils n’ont pas envie de voir la pauvreté  demain. Ce n’est pas une fatalité et nous les invitons, nous les associatifs, à nous rejoindre pour avoir plus de poids et s’unir pour avoir une société plus juste » , explique Catherine Coutansais, bénévole au Secours Catholique.

Animations et mise en situation

L’organisation a montré à quoi ressemblait un cabanon : des planches de bois grossièrement assemblées, un auvent, quelques sièges sûrement issus d’un train, des tapis, et une isolation quasi inexistante. Le cabanon  porte les inscriptions : « 25 ans de bidonvilles en France, une réalité toujours invisible ».

Il dénonce la politique d’exclusion organisée par les autorités, utilisant la violence, les discriminations, le refus de scolarisation concernant les populations Roms. Les visiteurs sont gênés de pénétrer dans ce petit abri et de découvrir la réalité du quotidien.

Eric, un Sans A, pense que « c’est bien d’aider les pauvres, car on est pas suffisamment aidé. Je suis ici ce soir pour soutenir les gens dans la même situation que moi. »

Une grande scène a été installée, et de nombreux artistes, dont Nolwenn Leroy, marraine de la Fondation Abbé Pierre, ont réitéré leur engagement et volonté de voir le mal-logement éradiqué.

Le directeur général, Christophe Robert, s’est transformé en chauffeur de salle pour cet événement aux allures de festival et à chaque prononciation d’une organisation, des applaudissements ont retenti.

Les 33 Présidents des différentes organisations sont montés pour réaffirmer leur combat et encourager les citoyens à se mobiliser.

De nombreux concerts avec HK et les Saltimbanks, le rappeur Georgio, Dias ont chanté devant des milliers de personnes sous leurs acclamations.

Dormir avec eux, par Solidarité

Cette Nuit Solidaire en est réellement une. Les personnes venues se mobiliser ont dormi dehors par solidarité envers les personnes Sans A. Des matelas ont été installés sur la Place, des couvertures de survie ont été distribuées, les habitués de la rue  ont aidé ceux qui allaient dormir pour la première fois dehors.

« Je n’ai pas vraiment l’impression que nous arrivons à mobiliser beaucoup de personnes par ce genre d’événement en dehors des militants déjà sensibilisés à la cause. La grande réussite, c’est surtout de mélanger les personnes victimes de la crise du logement et les bénévoles », explique un membre du Secours Catholique.

Une nuit d’engagement pour tous ses participants, et surtout pour les Sans A.

Martin Besson
http://www.sans-a.org/?p=1619

Partager cet article

Repost 0
Publié par Droit Au Logement - Bordeaux - dans Solidarité